Au moins 71 morts dans le pire attentat commis dans la capitale

Au moins 71 personnes ont été tuées et 124 blessées dans un attentat attribué aux islamistes de Boko Haram dans une gare routière en périphérie d'Abuja. Cette attaque est la plus meurtrière jamais commise sur le territoire de la capitale du Nigeria.

La gare routière de Nyanya, à quelque 5 km au sud de la capitale fédérale (une zone comprenant Abuja et ses environs), était fréquentée par de nombreux passagers se rendant au travail lorsque l'explosion s'est produite à l'heure de pointe, à 06h45 du matin (07h45 en Suisse).

Après l'attaque, les restes des victimes jonchaient le sol, au milieu des dizaines de véhicules calcinés. Dans un premier temps, des responsables nigérians ont affirmé que deux explosions distinctes s'étaient produites dans la gare routière avant de déclarer par la suite qu'il n'y avait sans doute eu qu'une seule bombe.

L'explosion "provenait d'un véhicule" garé dans l'enceinte de la gare, selon Charles Otegbade, chef des secours à l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA). Le porte-parole de la police Frank Mba a pour sa part affirmé aux journalistes sur place qu'il y avait au total 71 morts et 124 blessés, transportés dans les hôpitaux des environs.

Aucune revendication officielle

Le président nigérian Goodluck Jonathan, qui s'est rendu sur les lieux, a promis de mettre fin à l'insurrection violente menée par Boko Haram. Les attaques du groupe islamiste armé ont fait plusieurs milliers de morts dans le nord et le centre du pays depuis 2009.

Boko Haram a notamment mené plusieurs attaques dans la capitale fédérale et ses alentours, dont un attentat suicide à la voiture piégée contre le siège des Nations unies, qui avait fait 26 morts en 2011. Lundi, aucune revendication officielle n'était encore parvenue aux autorités.

La déflagration a laissé un trou de plus d'un mètre de profondeur et projeté des affaires personnelles et des lambeaux de chair sur toute la gare routière, selon des témoins. Des échoppes ont été détruites et un épais nuage de fumée noire s'élevait de Nyanya.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes