Famine en Somalie: 258'000 morts, selon l'ONU

La famine a tué 258'000 personnes, dont une moitié d'enfants, entre octobre 2010 et avril 2012 en Somalie. Elle a frappé environ quatre millions de personnes, soit la moitié de la population du pays, indique un rapport de l'ONU publié jeudi à Nairobi au Kenya.Ce document a été établi par l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et et le Réseau d'alerte pour la Famine (Fews-Net), un organisme financé par les Etats-Unis. Il s'agit de la "première estimation scientifique" du bilan de la crise alimentaire. Il en ressort que "4,6% de la population totale et 10% des enfants de moins de cinq ans sont morts dans le sud et le centre de la Somalie".La faim a causé "environ 30'000 morts (...) par mois entre mai et août 2011", selon cette étude. A ces décès s'ajoutent les 290'000 liés au conflit somalien.Grave sécheresseCe bilan est supérieur à celui de la famine de 1992 dans le pays, présumée avoir tué 220'000 personnes en douze mois. "Cette précédente famine est considérée comme plus grave parce qu'un plus fort pourcentage de la population avait péri", observent les auteurs de cette étude.La dernière famine en date a été principalement provoquée par la grave sécheresse ayant touché l'ensemble de la Corne de l'Afrique à l'époque. La crise alimentaire a été aggravée en Somalie par la situation sécuritaire catastrophique du pays, plongé dans le chaos et la guerre civile depuis la chute du président Siad Barre en 1991.Aide helvétiqueLa récente débandade militaire des islamistes shebabs et l'élection en septembre de nouvelles autorités ont fait naître l'espoir de stabilisation et de doter la Somalie d'un véritable gouvernement central. Ce pays en est privé depuis 22 ans.Des organisations humanitaires helvétiques se sont engagées avec d'autres organisations internationales pour contrer la sécheresse en Afrique de l'Est, dont la Chaîne du Bonheur et Caritas. La Confédération y a participé via l'aide de la Direction du développement et de la coopération (DDC). /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus