Flotille: indemnisations pour les victimes du Mavi Marmara évoquées

Des responsables turcs et israéliens se sont retrouvés lundi à Ankara pour discuter de l'indemnisation des victimes turques du raid israélien meurtrier mené en mai 2010 au large de Gaza. Ces discussions marquent la première étape du réchauffement israélo-turc.Les deux pays doivent négocier la mise en place d'un mécanisme qui permettra de verser des dommages et intérêts pour indemniser les neuf Turcs tués lors de l'assaut donné en 2010 par l'armée israélienne contre le "Mavi Marmara", un navire amiral turc d'une flottille humanitaire à destination de Gaza.La première réunion des deux délégations, dirigées respectivement par le sous-secrétaire d'Etat turc aux Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu, et le chef du conseil national de sécurité israélien, Yaakov Amidror, se déroule à huis-clos au ministère turc des Affaires étrangères, a indiqué une source diplomatique turque.Levée de l'embargo exigéeLes deux parties devraient constituer un fonds destiné à "répondre aux attentes des familles des victimes", a précisé la source turque. Mais des difficultés sont à prévoir car les familles demandent en premier lieu la levée du blocus sur Gaza."Ces familles font de la levée de l'embargo et du blocus qui pèsent sur Gaza leur priorité", a affirmé l'avocat Ramazan Ariturk, qui représente la plupart des victimes turques constituées partie civile. "Elles veulent même le constater d'elles-mêmes, sur le terrain, en se rendant à Gaza", a-t-il déclaré. /SERVICE


Actualisé le