Fort séisme au Japon, faible tsunami

Un puissant séisme a été enregistré vendredi à environ 370 kilomètres à l'est de l'île d'Honshu au Japon. Un tsunami de faible ampleur a été observé sur le littoral. Par précaution, un ordre d'évacuation a été donné au personnel de la centrale accidentée de Fukushima.

L'alerte au tsunami a été levée par l'agence de météorologie japonaise un peu moins de deux heures après son émission.

"Nous avons levé l'alerte, mais le niveau de la mer pourrait continuer d'être légèrement affecté pendant environ une demi-journée. Restez prudents si vous travaillez du côté de la mer", a expliqué un responsable lors d'une conférence de presse.

Jusqu'à 55 cm

Une vague de 40 centimètres a atteint la baie de Kuji, dans la préfecture d'Iwate, et la ville de Soma, dans la préfecture de Fukushima, a rapporté la chaîne de télévision publique NHK. Elle s'est élevée à 30 cm du côté d'Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, une ville détruite par le tsunami géant du 11 mars 2011.

D'après la compagnie d'électricité Tohoku Electric Power, citée par la chaîne, une vague de 55 cm a atteint le port d'Onagawa où se trouve une centrale nucléaire.

Aucune anomalie

Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima, sérieusement accidentée par le tsunami d'il y a deux ans et demi dans la même région, s'est réfugié sur les hauteurs le temps de l'alerte, a expliqué la compagnie Tepco qui gère la centrale, citée par la NHK.

La NHK a précisé qu'aucune anomalie ou montée des niveaux de radioactivité n'avait été constatée sur le site. Elle a ajouté qu'aucun problème n'avait été constaté dans les autres centrales nucléaires de la région, toutes à l'arrêt par précaution depuis la catastrophe de Fukushima.

Selon les autorités japonaises, le séisme avait une magnitude de 6,8. Le centre américain de veille géologique (USGS) l'a calculée, lui, à 7,6. Aucun dégât matériel n'a été signalé.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes