François Hollande ne s'engage pas sur le sursis demandé par Athènes

Sur la même ligne que Berlin, le président français François Hollande a maintenu samedi la pression sur la Grèce et refusé de s'engager immédiatement sur le sursis réclamé par Athènes pour assainir ses finances publiques. Des décisions rapides devront être prises après le rapport de la troïka, fin septembre, a-t-il dit."Pour moi (la question) ne se pose pas, la Grèce est dans la zone euro et la Grèce doit rester dans la zone euro", a-t-il martelé à l'issue d'une première rencontre d'une heure avec le nouveau Premier ministre grec Antonis Samaras. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes