Hamid Karzaï prêt à signer l'accord avec les Etats-Unis

Le président afghan Hamid Karzaï s'est dit prêt dimanche à signer l'accord de sécurité avec les Etats-Unis. Il demande cependant à Washington de fournir des garanties sur la participation américaine au processus de paix et sur l'arrêt des opérations militaires dans les domiciles afghans.

"J'accepte l'ordre que vous m'avez donné de signer" ce traité, a déclaré à Kaboul le président Karzaï aux membres de Loya Jirga, la grande assemblée traditionnelle, qui avait peu avant approuvé l'accord qui doit définir les modalités d'une présence militaire américaine en Afghanistan après le retrait des 75'000 soldats de l'Otan (Isaf), fin 2014.

Le verdict de la Loya Jirga a été annoncé après le discours final à l'assemblée de 50 comités constitués d'environ 2500 anciens, des chefs tribaux et autres personnalités influentes. Aucune objection n'a été soulevée à la signature de l'accord.

Pression américaine

Dans un premier temps, Hamid Karzaï avait pourtant souhaité le report de la signature de ce pacte après l'élection présidentielle d'avril prochain en Afghanistan, avait annoncé son porte-parole.

Washington insistait pour que ce traité soit ratifié avant fin 2013. Après des mois de négociations, Kaboul et Washington se sont mis d'accord cette semaine sur le contenu de ce document. La perspective d'un délai exaspère Washington, qui a fait savoir qu'un retard supplémentaire n'était "ni pratique, ni envisageable", tout en laissant planer la menace d'un retrait total des troupes américaines.

/ATS


Actualisé le