Hausse du prix de l'essence au Nigeria: trois morts par balles

Trois manifestants protestant contre la hausse des prix de l'essence ont été tués par balles lundi au Nigeria, où des heurts ont opposé manifestants et policiers, ont déclaré des responsables. D'autres protestataires ont attaqué une mosquée à Benin City faisant plusieurs blessés.Deux personnes ont été tuées à Kano, la métropole du Nord, où une trentaine de manifestants ont été blessés, dont 18 par balles, au premier jour d'une grève générale nationale, a-t-on précisé de source hospitalière. Selon un responsable syndical, un troisième manifestant a été abattu par la police dans la capitale économique, Lagos, où avait également lieu une manifestation. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes