Heurts meurtriers malgré l'offensive diplomatique contre Damas

Les rebelles syriens ont donné 48 heures, mercredi, au président Bachar al-Assad pour appliquer le plan de paix de Kofi Annan sous peine d'en supporter les conséquences. Cette annonce intervient alors que des combats meurtriers entre l'armée et l'opposition ont à nouveau fait rage mercredi."Il prend fin vendredi à 12h00 (11h00 en Suisse)", a averti le colonel Kassim Saadeddine dans un communiqué diffusé sur le site YouTube. Dès la fin de l'ultimatum, "nous serons alors libres de tout engagement et nous défendrons et protégerons les civils, leurs villages et leurs villes." /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus