Israël annonce sept heures de trêve humanitaire à Gaza

Israël a annoncé une trêve unilatérale de sept heures lundi sur la majorité de la bande de Gaza. Le cessez-le-feu doit faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire et permettre aux dizaines de milliers d'habitants chassés de chez eux par 28 jours de combats de retrouver leur domicile.

L'armée israélienne a précisé qu'elle cesserait le feu entre 10h00 et 17h00 (09h00 et 16h00 en Suisse), mais riposterait en cas d'attaque. La trêve ne s'applique pas sur la partie située à l'est de la ville de Rafah, au sud de l'enclave côtière palestinienne, "où des affrontements sont encore en cours et où est maintenue une présence militaire israélienne", a-t-elle ajouté.

Le cessez-le-feu, accueilli avec scepticisme par le Hamas, intervient après les critiques sévères subies par l'Etat hébreu en réaction au bombardement dimanche à Rafah d'une école gérée par l'UNRWA, l'agence de l'ONU chargée de l'aide aux réfugiés palestiniens. L'attaque a fait dix morts.

La responsabilité de la frappe n'est pas encore formellement établie, mais l'armée israélienne a déclaré avoir "pris pour cible trois terroristes du Jihad islamique montés sur une moto à proximité d'une école de l'UNRWA à Rafah", la ville du sud du territoire soumise depuis vendredi à un déluge de feu.

Hamas prudent

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a dénoncé un acte criminel et le département d'Etat américain s'est dit "horrifié" par un bombardement "scandaleux". C'est la troisième fois en dix jours qu'une école de l'ONU est atteinte.

Dimanche, après 27 jours de combats dans la bande de Gaza, l'Etat hébreu a réduit seul son offensive en l'absence d'accord de désengagement négocié avec le Hamas, qui contrôle le territoire.

Sans parler de début de retrait, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a laissé entendre samedi soir que l'opération allait entrer dans une nouvelle phase, maintenant que l'armée avait presque achevé son entreprise de démolition des tunnels. Il a toutefois prévenu que Tsahal continuerait son combat contre le Hamas s'il continuait à lancer des attaques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus