Israël continue de pilonner Gaza, près de 80 tués

Au moins 76 Palestiniens, dont 60 civils, sont morts en trois jours d'offensive israélienne sur Gaza, ont annoncé les autorités de l'enclave palestinienne. Du côté israélien, on ne compte ni mort ni blessé grave: le système défensif "Dôme de fer" a intercepté une partie de la centaine de roquettes tirées depuis Gaza.

Pour la seule journée de jeudi, au moins 31 Palestiniens ont trouvé la mort. A Khan Younès (sud), une frappe a tué neuf d'entre eux qui regardaient la demi-finale de la Coupe du Monde dans un café. Quatre femmes et quatre enfants ont péri dans deux maisons bombardées.

Un porte-parole militaire israélien, Arié Shalicar, a qualifié cet événement de "tragédie", assurant que l'armée avait auparavant donné un ordre d'évacuation aux habitants.

Par ailleurs, un jeune homme de 19 ans et son père de 75 ans sont morts dans une frappe et deux enfants blessés, dont un grièvement. A Beit Lahiya (nord), un enfant a été tué lors d'un raid. Dans le camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza, un raid contre une maison a tué une personne, selon la même source.

Un motocycliste a par ailleurs été tué dans un tir de missile dans le quartier Zeitoun, dans l'est de la ville de Gaza, et un autre a péri à Jabaliya (nord) où trois Palestiniens qui circulaient dans une voiture civile ont aussi été mortellement touchés. Face à l'urgence, l'Egypte a ouvert le point de passage de Rafah pour recevoir les Palestiniens blessés.

"Jusqu'à la fin"

L'Etat hébreu a dit avoir atteint 750 cibles, notamment des sites de tirs de roquettes et les logements de membres du Hamas ou du Jihad islamique. "Nous avons de longs jours de combats devant nous", a déclaré le ministre israélien de la Défense, Moshe Yaalon.

"Nous sommes le dos au mur, nous n'avons rien à perdre", a répliqué le porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, annonçant: "Nous sommes prêts à nous battre jusqu'à la fin."

En Israël, on dénombre 442 roquettes tirées depuis Gaza en trois jours, dont près d'une centaine pour la seule journée de jeudi. Ces tirs n'ont fait ni mort ni blessé grave grâce notamment au système défensif israélien "Dôme de fer", qui en intercepte une partie en vol.

/ATS


Actualisé le