Italie: Enrico Letta veut conclure un accord fiscal avec la Suisse

Le chef du gouvernement italien Enrico Letta estime que "c'est le bon moment" pour essayer de conclure un accord fiscal avec la Suisse. Il voit "une claire volonté" d'aboutir, a-t-il déclaré devant la presse étrangère à Rome.

Les conditions sont réunies pour arriver à un accord "positif et avantageux. Si ce n'est pas maintenant, alors quand?", a ajouté le président du Conseil italien, cité par les agences de presse italiennes. Il a assuré que le sujet serait à nouveau abordé "prochainement".

L'Italie fait partie des pays avec lesquels la Suisse discute de la possibilité de conclure un accord fiscal basé sur l'impôt libératoire de type "Rubik". La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf avait déclaré en février ne pas croire qu'un tel accord puisse entrer en vigueur avant le 1er janvier 2015.

M. Letta s'est par ailleurs dit "préoccupé" par le rejet par les Chambres fédérales de la loi urgente pour le règlement des aspects passés du conflit fiscal avec les Etats-Unis. "Ce n'est pas un bon signal", a-t-il estimé.

/SERVICE


Actualisé le