Italie: le président Giorgio Napolitano tance la classe politique

Le président Giorgio Napolitano, nouvellement réélu, a exhorté lundi les forces politiques à s'atteler "sans tarder" à la formation d'un gouvernement. Il a en outre pointé sans concession leurs carences "impardonnables" et leur "surdité".Dans un discours d'investiture musclé, le chef de l'Etat a promis son "impartialité" dans la tâche difficile consistant à rebâtir la confiance dans une classe politique en miettes, incapable de s'entendre pour sortir la troisième économie de la zone euro de la crise. En cas d'échec, M. Napolitano, âgé de 87 ans et réélu pour sept ans, a fait allusion à une éventuelle démission. 56 jours après les élections, l'Italie n'a toujours pas de gouvernement et "aucun parti ou coalition n'a eu suffisamment de votes pour le faire avec ses propres forces", a-t-il remarqué. Il ne faut pas "pas craindre de converger" et cesser d'agir comme "représentants d'une faction", a-t-il lancé aux députés.Cet ancien communiste, devenu l'homme le plus respecté d'Italie, a multiplié les critiques contre les partis tous confondus, "responsables de tant de coups pour rien". Il les a appelés à s'inspirer des rapports des dix "sages" qu'il avait fait plancher sur les réformes indispensables pour l'Italie.Voix brisée par l'émotion"La nécessité d'une entente entre forces diverses" s'impose, a recommandé M. Napolitano, la voix brisée à trois reprises par l'émotion. En rappelant qu'il a été député depuis l'âge de 28 ans, il a évoqué son "sentiment d'identification avec le destin du pays".Bien qu'il ait parlé de loi électorale toujours bloquée, de "régression", d'"omissions", de "pannes", d'attitude "factieuse et agressive", M. Napolitano a été à plusieurs reprises interrompu par les applaudissement des grands électeurs.M. Napolitano a en revanche rendu un hommage discret au gouvernement technique de Mario Monti, aujourd'hui très critiqué pour la cure d'austérité imposée au pays, et pour lequel, a-t-il dit, l'Histoire devrait retenir "un jugement plus juste". /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes