Kerry arrache un audit aux candidats de la présidentielle afghane

Un accord a été conclu samedi entre les deux candidats à la présidentielle afghane Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani en vue de réaliser un audit de l'ensemble des votes exprimés au second tour du scrutin le 14 juin. Ils se disputaient la victoire sur des soupçons de fraude.

"Les deux candidats se sont engagés à participer et à attendre les résultats du plus vaste audit possible. Chaque vote exprimé sera audité, l'ensemble des huit millions" de votes, a déclaré M. Kerry après deux jours de pourparlers à Kaboul avec les deux candidats et d'autres responsables afghans.

"Le gagnant sera le nouveau président et formera immédiatement un gouvernement d'unité nationale", a ajouté le chef de la diplomatie américaine. Le litige entre les deux hommes préoccupe Washington, qui aimerait voir une transition en douceur après les deux mandats d'Hamid Karzaï.

L'audit sera réalisé à Kaboul et commencera ce week-end. Les bulletins de vote seront acheminés à Kaboul par la force de l'Otan en Afghanistan, selon M. Kerry. La formule retenue devrait prendre du temps et retarder l'investiture du nouveau président qui devait se dérouler le 2 août.

Observateurs requis

"Nous pensons que ce processus va prendre quelques semaines", a précisé M. Kerry, ajoutant que la mission de l'ONU en Afghanistan, qui participait aux négociations, a demandé aux Afghans de repousser la date de l'investiture.

Le chef de cette mission, Jan Kubis, a demandé samedi aux organisations internationales d'envoyer "rapidement" des observateurs afin d'entamer le travail.

Accusations mutuelles

Cet accord intervient près de 48 heures après l'arrivée de M. Kerry sur le sol afghan pour des pourparlers avec les deux rivaux, qui s'accusent mutuellement d'avoir bénéficié de bourrages d'urnes massifs.

Les résultats préliminaires du second tour, publiés en début de semaine, donnaient un avantage à l'ex-économiste de la Banque mondiale Ashraf Ghani, qui a obtenu plus de 56 % des suffrages. Mais son concurrent a dénoncé des fraudes massives et a revendiqué la victoire.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes