Khalid Mohammed fustige l'Amérique devant son tribunal militaire

Le cerveau des attentats du 11-Septembre a livré mercredi une violente diatribe contre les Etats-Unis. Khalid Cheikh Mohammed a souligné devant un tribunal militaire de Guantanamo que le gouvernement américain avait tué davantage au nom de la sécurité nationale que les kamikazes de New York et Washington."Quand le gouvernement se désole de la mort ou du meurtre de 3.000 personnes tuées le 11 septembre, nous devrions aussi nous désoler que le gouvernement américain, représenté ici par le (procureur en chef) et les autres ont tué des milliers, des millions de gens", a déclaré l'accusé lors de cette audience préliminaire. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus