L'EI exécute 46 membres d'une tribu en Irak

Des jihadistes de l'Etat islamique (EI) ont exécuté au moins 46 membres d'une tribu sunnite, a indiqué un chef local. Celle-ci avait pris les armes contre le groupe dans la province d'Al-Anbar, dans l'ouest de l'Irak.

Les hommes de la tribu Albounimer ont été exécutés par balles au nord de la ville de Hit, secteur dont s'est emparé la semaine dernière le groupe jihadiste sunnite, qui contrôle déjà une grande partie de la province d'Al-Anbar, a précisé le responsable local sous couvert de l'anonymat. Un médecin de l'hôpital de Hit a confirmé ce bilan.

En Syrie voisine, au moins 37 personnes, dont des enfants, ont été blessées mercredi dans un attentat à la voiture piégée qui a frappé un quartier alaouite de la ville de Homs (centre), selon la télévision officielle.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDJ) a fait état d'un mort et de plusieurs blessés dans cette attaque menée dans le quartier d'al-Zahra, dans l'est de la troisième ville de Syrie.

Cette attaque intervient près d'un mois après un double attentat devant une école qui avait tué 48 enfants et quatre adultes à Akrama, autre quartier alaouite.

Les Alaouites constituent une communauté musulmane hétérodoxe, minoritaire en Syrie. Le président Bachar al-Assad appartient à cette communauté.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes