L'ONU demande à Israël de lever le blocus de Gaza

Le comité des droits de l'homme de l'ONU a demandé jeudi à Israël de lever le blocus de Gaza et de mener des enquêtes indépendantes sur les opérations militaires à Gaza en 2009, 2012 et 2014. Il a dénoncé aussi les "démolitions punitives" des maisons des Palestiniens.

"La poursuite du blocus de Gaza et ses conséquences pour la population civile sont une fois encore un de nos plus graves sujets de préoccupation", a affirmé un des experts de l'ONU, Cees Flinterman, en présentant les conclusions finales du comité sur le rapport présenté par Israël.

"Les problèmes persistent depuis le précédent examen en 2010 et nécessitent une sérieuse attention", a ajouté le président du comité Nigel Rodley.

L'Etat hébreu doit réformer ses procédures d'enquête et s'assurer que toutes les violations commises lors de ses opérations militaires à Gaza en 2009, 2012 et 2014 soient sanctionnées, ont affirmé les experts des droits de l'homme au terme de leur session à Genève.

Ils ont regretté que les autorités de Jérusalem n'aient pas pu leur fournir des informations à jour sur les violations commises lors de l'opération Plomb durci à Gaza fin 2008-début 2009. Les experts ont dénoncé le nombre disproportionné de victimes parmi les civils, dont des enfants, la destruction des infrastructures civiles, dont des hôpitaux et écoles, pendant l'opération Bordure Protectrice à Gaza (8 juillet au 26 août 2014).

Enquête indépendante

L'Etat hébreu "doit s'assurer que toutes les violations commises pendant ses opérations militaires dans la bande de Gaza en 2008-2009, 2012 et 2014 fassent l'objet d'une enquête complète, effective, indépendante et impartiale et que les responsables, dont les personnes aux postes de commandement, soient poursuivis et sanctionnés en relation avec la gravité des actes commis", affirme le comité dans ses observations finales.

Il a demandé qu'Israël cesse immédiatement "les démolitions punitives" en Cisjordanie, qui ont repris depuis le mois de juillet. Il s'est inquiété aussi du sort des Bédouins.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus