L'armée israélienne aurait mené un raid en Syrie

Des médias américains ont rapporté que l'aviation israélienne aurait mené un raid jeudi ou vendredi en Syrie visant sans doute des armements destinés au Hezbollah. La Maison Blanche et le Pentagone n'ont pas souhaité commenter cette information.Selon la chaîne MSNBC, citant aussi des responsables américains, "des responsables israéliens ont reconnu vendredi soir avoir lancé un raid aérien qui a touché l'intérieur de la Syrie". Israël n'aurait cependant pas visé des stocks d'armes chimiques, selon CNN. Pour NBC, "la principale cible d'Israël était une cargaison d'armes destinées au Hezbollah au Liban".Les autorités israéliennes n'ont pas commenté ces informations. Un communiqué de l'armée libanaise fait état de trois survols de deux chasseurs-bombardiers israéliens entre jeudi soir 19h10 (18h10 en Suisse) et vendredi 00h35 (jeudi 23h35 en Suisse).Craintes d'un "nouveau massacre"L'Etat hébreu avait déjà revendiqué implicitement la responsabilité d'une opération aérienne fin janvier contre des installations militaires en Syrie, s'attirant des menaces de l'Iran.A Banias, une ville du nord-ouest de la Syrie, des centaines de familles fuyaient samedi les quartiers sunnites, craignant un "nouveau massacre", selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).Obama ne prévoit pas d'envoyer des soldatsL'OSDH avait fait état d'au moins 50 morts, en majorité des civils, à Bayda, disant que ces décès étaient le résultat d'exécution sommaires et de bombardements. Les informations de cette ONG, basée en Grande-Bretagne et proche des rebelles, ne peuvent être vérifiées de source indépendante.Par ailleurs, le président américain Barack Obama a affirmé vendredi ne pas prévoir a priori d'envoyer des soldats américains sur le territoire syrien. Ce, même s'il était prouvé que le régime du président syrien Bachar al-Assad avait eu recours à son stock d'armes chimiques. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus