Pour la première fois, un expert de l'OMS est touché par Ebola

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique. Selon un porte-parole de l'OMS à Genève, il s'agit d'un expert en épidémiologie.

C'est la première fois, ajoute l'OMS, qu'un membre de ses équipes sur le terrain est infecté par le virus. Aucune indication n'a été fournie concernant son âge ou sa nationalité. La personne "reçoit le meilleur traitement possible", précise l'OMS et une évacuation vers un autre centre de soins est envisageable.

Depuis le début de l'épidémie d'Ebola, l'OMS a déployé environ 400 personnes dans les régions d'Afrique occidentale touchées, soit la Guinée, le Liberia, le Nigeria et la Sierra Leone.

Au cours des six derniers mois, plus de 225 personnes travaillant dans le secteur de la santé ont contracté le virus Ebola, et près de 130 en sont morts. Au total, l'épidémie a fait au moins 1427 morts:

Moyens "sans précédent"

L'ONU et l'OMS ont promis des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus. L'OMS, qui estime "entre six et neuf mois" le temps nécessaire pour enrayer l'épidémie veut "construire des centres de soins supplémentaires autour de Monrovia afin d'augmenter le nombre de lits pour Ebola jusqu'à 500 dans les six prochaines semaines".

Médecins Sans Frontières (MSF), qui dispose d'un centre de 120 places à Monrovia, a indiqué son intention d'en porter la capacité à 400 "dans les 10 prochains jours".

La Côte d'Ivoire a annoncé la fermeture de ses frontières terrestres avec deux des trois pays touchés, le Liberia et la Guinée, une mesure en vigueur depuis vendredi pour "protéger l'ensemble des populations, y compris étrangères, vivant sur le territoire ivoirien".

Le Cameroun a lui décidé de suspendre "l'importation à partir des pays infectés par le virus" des viandes et animaux "sensibles" au virus Ebola, "en particulier les primates (gorilles et singes), les antilopes des bois et porcs-épics".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes