La France ne veut pas arrêter ses centrales nucléaires

L'ensemble des centrales françaises ont "un niveau de sûreté suffisant" pour exclure leur arrêt immédiat. Mais il est indispensable d'investir des milliards d'euros pour augmenter dès que possible leur "robustesse", a jugé mardi l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).L'ASN, qui a remis dans la matinée au premier ministre l'audit de sûreté demandé après la catastrophe de Fukushima du 11 mars dernier, a donné six mois aux exploitants de centrales pour lui présenter les mesures prévues en cas de catastrophe. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus