La Suède quasi certaine de l'usage d'armes chimiques

Le ministre des Affaires étrangères suédois Carl Bildt s'est dit vendredi quasi certain que la Syrie a employé des armes chimiques dans une attaque contre des civils près de Damas.

"En essayant d'évaluer toutes les informations qui sont disponibles, je trouve difficile d'arriver à quelque autre conclusion qu'une substance chimique létale a été utilisée dans l'attaque que les forces du régime syrien ont menée dans la nuit de mardi à mercredi", a affirmé M. Bildt sur son blog.

"Des informations sur l'usage d'armes chimiques nous étaient déjà parvenues auparavant, et il semble évident qu'elles ont été employées à plusieurs reprises et dans divers endroits, même si cela s'est fait principalement à une échelle moindre", a-t-il ajouté.

Il a répété qu'il était "important que des inspecteurs de l'ONU obtiennent dès que possible le droit de visiter l'endroit et faire état de leurs constatations".

Le régime de Bachar al-Assad dément fermement les accusations de l'opposition, un haut responsable de la sécurité à Damas ayant déclaré que recourir à une tel arme aurait été "un suicide politique".

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes