La Syrie dit accepter le plan Annan, mais les combats continuent

Damas a dit mardi accepter le plan de sortie de crise de l'émissaire international Kofi Annan. L'ancien secrétaire général de l'ONU a reçu l'appui de Pékin après celui de Moscou. Mais sur le terrain, de violents combats ont continué d'opposer soldats du régime et déserteurs.L'ancien secrétaire général de l'ONU y voit "une étape initiale importante" pour mettre fin aux violences qui ont fait, selon des militants, près de 10'000 morts depuis plus d'un an, et, selon l'ONU, plus de 9000 morts. /SERVICE


Actualisé le