La "guerre des chefs" bat déjà son plein à l'UMP

La "guerre des chefs" a bel et bien commencé à l'UMP: François Fillon a confirmé jeudi ses ambitions pour la présidence du principal parti de droite français. Il a prévenu son rival Jean-François Copé que la place ne lui revenait pas de droit.L'ancien Premier ministre avait engagé les hostilités en déclarant dans une interview au "Figaro Magazine" que l'UMP n'avait plus de leader naturel depuis le retrait de la politique du président sortant Nicolas Sarkozy. Ce dernier avait pourtant exhorté son parti à rester uni après sa défaite électorale. /SERVICE


Actualisé le