La junte thaïlandaise appelle le grand public à la délation

La junte militaire ayant pris le pouvoir le mois dernier en Thaïlande a lancé un appel au grand public à dénoncer tout manifestant d'opposition, en lui fournissant photos et vidéos. Elle promet une récompense en échange.

"La police va récompenser les gens qui prennent des photos des manifestants se livrant à toute action antijunte", a déclaré le directeur-adjoint de la police nationale, Somyot Poompanmoung.

"Toute personne qui nous soumettra une photo ou une vidéo pouvant être utilisée comme une preuve légale contre un manifestant recevra une récompense de 500 bahts" (près de 13,40 francs), a ajouté le responsable policier. La police est également intéressée par les courriels anti-junte partagés sur Facebook et autres réseaux sociaux.

Opérations symboliques

Cette dernière annonce de restriction des libertés publiques intervient alors qu'un jeune homme a été interpellé dimanche pour avoir lu le livre "1984" de George Orwell devant un centre commercial de Bangkok.

Les opposants à la junte organisent depuis le coup d'Etat du 22 mai des opérations symboliques, rapides, qui aboutissent souvent à des interpellations, les manifestations étant interdites.

Ils se retrouvent en petit nombre, comme pour les "manifestations sandwichs". Celles-ci consistent à manger un sandwich, parfois en feuilletant ostensiblement "1984" dans un lieu public.

Le jeune homme arrêté dimanche fait partie de dix personnes interpellées ce jour-là, dont une femme portant un maillot "Respectez mon vote", pour protester contre la suspension des élections. Tous ont depuis été relâchés, selon la police.

Salut à trois doigts

D'autres militants ont adopté le salut à trois doigts, inspiré du film "The Hunger Games", autre symbole de la résistance à un régime autoritaire.

"1984" et sa description d'un système totalitaire avec "Big Brother" surveillant tout et incitant à la délation est devenu une référence pour les opposants au coup d'Etat en Thaïlande.

Début juin, une projection du film inspiré du roman de George Orwell avait été annulée, la police mettant en garde contre un rassemblement illégal.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus