La justice égyptienne suspend le rétablissement du Parlement

La Haute cour constitutionnelle égyptienne a contre-attaqué mardi en suspendant le rétablissement du Parlement ordonné par le président islamiste Mohamed Morsi. En matinée, l'Assemblée du peuple, dominée par les islamistes, s'était réunie malgré sa dissolution par la même cour en juin.Selon une source judiciaire, "la cour a ordonné que sa précédente décision (invalidant les élections et déclarant le Parlement illégal, ndlr) soit appliquée". Les avocats de M. Morsi ont immédiatement dénoncé une décision "politique", disant craindre qu'elle ne complique encore la crise dans le pays. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes