La mort d'un cheikh sunnite attise les violences au Liban

Un jeune cheikh sunnite a été tué vendredi par un tireur embusqué à Tripoli, la grande ville du nord du Liban. L'événement a provoqué de nouveaux combats liés au conflit syrien entre deux quartiers rivaux, a indiqué un responsable des services de sécurité.Les combats à l'arme automatique et au lance-roquettes ont éclaté à l'aube après un fragile cessez-le-feu entre les quartiers alaouite de Jabal Mohsen et sunnite de Qobbé. Ils ont provoqué d'importants incendies dans ces quartiers pauvres, situés dans l'est de la grande ville portuaire, a constaté le correspondant de l'AFP qui a également assisté aux funérailles du cheikh de 28 ans. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes