La présidente lituanienne condamne l'attitude ukrainienne

Les dirigeants ukrainiens ont choisi "une voie qui ne mène nulle part", en refusant de signer un accord de rapprochement avec l'Union européenne, a accusé vendredi la présidente lituanienne Dalia Grybauskaité. Ces déclarations interviennent alors que l'UE a signé des accords d'association avec la Géorgie et la Moldavie.

"Le statu quo n'a pas changé. Le président ukrainien n'est pas prêt à aller plus loin dans l'intégration avec l'Union européenne", a-t-elle déclaré Mme Grybauskaité à son arrivée au sommet du Partenariat oriental à Vilnius, qui réunit les 28 pays de l'UE et six anciennes républiques soviétiques.

"Je pense que les dirigeants ukrainiens ont choisi une voie qui ne mène nulle part", a accusé Mme Grybauskaité, qui assure aussi la présidence semestrielle de l'UE.

"C'est un échec de l'Ukraine (...). C'est une décision des dirigeants actuels qui interrompt le progrès de leur pays", a-t-elle estimé, en accusant l'actuel gouvernement de ne "pas être capable de prendre cette décision" et de "ne pas assumer ses responsabilités".

"Des pas très importants"

Alors que l'UE a paraphé vendredi des accords d'association avec la Géorgie et la Moldavie, Mme Grybauskaité a salué des "pas très importants" pour ces deux pays, en espérant que la signature définitive intervienne "à l'automne prochain".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes