La presse célèbre Merkel "chérie de l'Allemagne"

Les journaux allemands célébraient lundi matin Angela Merkel, "chérie de l'Allemagne", après sa très large victoire aux législatives dimanche, même si elle a raté de peu la majorité absolue.

"La chérie de l'Allemagne", titre le quotidien "Berliner Morgenpost", sur une photo d'Angela Merkel tout sourire, après avoir recueilli 41,5% des suffrages, selon des résultats officiels provisoires.

Le parti conservateur CDU "doit son succès avant tout à la très forte popularité personnelle de la chancelière", souligne le journal, tandis que le "Handelsblatt", journal des milieux d'affaire, y voit une conséquence directe de la politique européenne menée ces dernières années. "

La stratégie du donnant-donnant (de l'aide aux pays européen contre des réformes) a manifestement plu aux électeurs allemands", selon le quotidien. Le quotidien conservateur "Die Welt" évoque le "triomphe de Merkel" et va même jusqu'à dire qu'elle a gagné "sans son parti".

"Si elle plaît tellement aux Allemands, c'est parce qu'elle fait son travail discrètement, apparemment sans aucun narcissisme et qu'elle n'énerve ni ne dérange les citoyens", explique-t-il

Mais les journaux allemands n'oublient pas que la chancelière doit encore trouver une coalition pour gouverner, avec le choix entre une alliance avec le grand rival social-démocrate SPD (25,7%) ou les Verts (8,3%).

"Merkel n'a plus qu'à choisir"

"Chancelière cherche partenaire", titre le journal de centre droit "Berliner Zeitung", alors que celui de centre gauche "Süddeutsche Zeitung" écrit en une: "maintenant Merkel n'a plus qu'à choisir". En dépit de sa très large avance, les négociations avec les éventuels partenaires pourraient toutefois ne pas être une partie de plaisir.

CDU/SPD ou CDU/Verts, "aucune des deux options n'est confortable", souligne l'hebdomadaire de centre-gauche "Die Zeit" sur son site internet.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes