Le Canada donne 800 à 1000 doses de vaccins Ebola à l'OMS

Le Canada va faire don à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) d'une petite quantité d'un vaccin expérimental contre le virus Ebola qu'il a développé dans ses laboratoires publics, a-t-il annoncé mardi. L'épidémie de fièvre hémorragique a déjà fait plus de 1000 morts en Afrique.

Une commission d'experts de l'OMS a estimé que l'utilisation de médicaments ou de vaccins non homologués comme moyens de traiter ou de prévenir l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest était conforme à l'éthique médicale.

Le Canada cédera entre 800 et 1000 doses du vaccin, a précisé la ministre canadienne de la Santé Rona Ambrose. Le chiffre définitif dépendra de la quantité que le gouvernement souhaite conserver pour la recherche et les essais cliniques ainsi que pour un usage domestique en cas de besoin.

Le Canada dispose seulement de 1500 doses de ce vaccin qu'il a inventé il y a quelques années. Il lui faudrait de quatre à six mois pour en fabriquer de plus grandes quantités, a dit le docteur Greg Taylor, l'un des responsables de l'agence de santé publique du Canada.

Nouvelle victime au Nigeria

Ce vaccin expérimental est différent du traitement développé par le groupe canadien de biotechnologies Tekmira TKM.TO.

Le vaccin canadien, que l'agence a donné en licence de commercialisation à la société américaine BioProtection Systems, filiale de Newlink Genetics, s'est révélé efficace sur les animaux, mais n'a jamais été testé sur les êtres humains, précise le Dr. Greg Taylor.

Le virus Ebola a fait mardi une troisième victime au Nigeria. L'épidémie touche quatre pays d'Afrique de l'Ouest depuis le début de l'année.

/ATS


Actualisé le