Le Russe Viktor Bout reconnu coupable de trafic d'armes à New York

Le Russe Viktor Bout a été reconnu coupable mercredi à New York d'avoir voulu vendre un arsenal de fusils et missiles digne d'une armée et destiné à tuer des Américains. Il est considéré par les Etats-Unis comme un des plus grands marchands d'armes clandestins du monde.Viktor Bout, qui avait plaidé non coupable, va faire appel, a aussitôt annoncé son avocat. Viktor Bout, 44 ans, a été reconnu coupable par un jury fédéral de tous les chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Il est passible d'une peine comprise entre 25 ans de prison et la perpétuité. Elle sera connue le 8 février, a indiqué le juge Shira Scheindlin. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes