Le bouton "j'aime" de Facebook en dit long sur ses utilisateurs

Une étude britannique affirme qu'il est possible d'en apprendre beaucoup sur les internautes en fonction de leurs clics sur le bouton "j'aime" de Facebook. Il permet notamment de connaître leur race, âge, sexualité, orientation politique et même leur quotient intellectuel.Les chercheurs travaillant sur l'étude, publiée lundi aux Etats-Unis, ont conçu des algorithmes qui permettent de créer des profils de personnalités révélant potentiellement des informations personnelles et intimes des utilisateurs du site de réseaux sociaux Facebook. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes