Le corps de Fiona n'a pas été retrouvé pour l'instant

Le beau-père et la mère de Fiona, la fillette de cinq ans qui n'avait pas disparu il y a quatre mois, mais a succombé à des coups, ont été déférés jeudi en vue de leur mise en examen. Des fouilles menées jeudi n'ont pas encore permis de retrouver le corps.

La mère de Fiona, qui assurait jusqu'alors que sa fille avait disparu dans un parc de Clermont-Ferrand, a craqué mercredi soir sous les questions pressantes de la police lors de sa garde à vue: elle a affirmé que la fillette était morte sous les coups de son compagnon lors d'une soirée bien arrosée avec des amis, la veille ou l'avant-veille du 12 mai, date supposée de la disparition de la petite fille.

Le beau-père de Fiona a, lui, plaidé l'accident domestique, tout en reconnaissant que "le couple avait monté un scénario", a déclaré son avocat, ajoutant que la fillette avait ensuite été enterrée près de Clermont-Ferrand.

Mais les fouilles menées jeudi dans un bois n'ont pas permis de retrouver le corps de la fillette, la jeune femme qui a accompagné les enquêteurs étant "un peu perdue", a dit le procureur de Clermont-Ferrand Pierre Sennes lors d'une conférence de presse. Les recherches devraient reprendre.

Cacher le corps

Selon Pierre Sennes, la mère a précisé que son concubin avait porté un coup, que Fiona avait vomi dans la nuit et qu'elle l'avait retrouvée morte le matin. Elle aurait voulu appeler les secours, mais son compagnon l'en aurait dissuadée, selon elle.

"Ils ont convenu tous les deux à ce moment-là de faire disparaître le corps. Le corps de Fiona a été mis dans un sac qui a été remisé dans le coffre de la voiture", a dit le procureur. Le couple s'est rendu dans un bois pour l'enterrer, nue.

Le compagnon de la mère a reconnu avoir mis une fessée à l'enfant, mais nie farouchement avoir porté les coups, "à plus forte raison des coups mortels", a dit pour sa part à la presse son avocat, Xavier Capelet.

"La veille du drame, effectivement, il l'a réprimandée, il lui a interdit de se relever la nuit pour se faire vomir, il lui a mis une fessée et effectivement, elle ne s'est pas relevée et ils l'ont retrouvée le lendemain matin étouffée dans son vomi", a-t-il dit sur BFM-TV.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes