Le fondateur de Megaupload.com demande sa libération sous caution

Le fondateur du site Megaupload.com, arrêté en Nouvelle-Zélande à la demande du FBI américain qui l'accuse de piratage massif, a nié lundi toute activité illégale et demandé sa libération sous caution. Deux autres arrestations ont été opérées en Europe dans le cadre de cette affaire.Le parquet néo-zélandais s'est dit opposé à la libération de Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, un Allemand de 37 ans, interpellé vendredi avec trois autres responsables de Megaupload. /SERVICE


Actualisé le