Le premier ministre égyptien forme son gouvernement

Le premier ministre égyptien de transition, Hazem el Beblaoui, a continué dimanche à constituer son équipe gouvernementale. Le président déchu Mohamed Morsi était, quant à lui, interrogé avec d'autres Frères musulmans sur les circonstances de leur évasion de prison début 2011.

L'enquête, menée par la Sécurité intérieure, cherche en particulier à déterminer si la confrérie a bénéficié de l'aide de groupes étrangers, comme le Hezbollah libanais ou le Hamas palestinien, lors de l'évasion de ses membres d'une prison du Caire pendant la révolte contre Hosni Moubarak.

Mohamed Morsi est détenu dans un lieu secret depuis que l'armée l'a déposé le 3 juillet, à la suite de manifestations géantes contre son pouvoir. Les autorités ne l'ont pas inculpé.

Des plaintes contre Morsi

Mais elles ont annoncé samedi qu'elles avaient reçu des plaintes visant le premier président démocratiquement élu d'Egypte et d'autres membres des Frères musulmans pour espionnage, incitation à la violence et sabordage de l'économie.

La justice a ordonné dimanche le gel des avoirs de quatorze dirigeants des Frères musulmans et de leur émanation politique, le PLJ. Parmi les dirigeants visés figure le numéro un de la confrérie, Mohamed Badie.

Le chef d'état-major des forces armées égyptiennes, Abdel Fattah al Sissi, n'en a pas moins déclaré dimanche qu'aucune formation ne serait exclue du jeu politique. Il a également défendu, dans un discours, la décision de déposer le président Morsi, qui avait, selon lui, perdu toute légitimité.

Consultations pour le gouvernement

Parallèlement, les nouvelles autorités s'efforcent de constituer au plus vite un nouveau gouvernement.

Hazem el Beblaoui, économiste libéral de 76 ans, menait dimanche des consultations, recevant les candidats aux différents portefeuilles du futur cabinet. Le prix Nobel de la Paix Mohamed ElBaradei, qui participe à ces entretiens, a prêté serment comme vice-président chargé des relations internationales.

Selon M. Beblaoui, la composition du gouvernement pourrait être annoncée mardi ou mercredi.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus