Le président algérien Bouteflika a été réélu pour un 4e mandat

Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été réélu pour un quatrième mandat avec 81,53% des voix, a annoncé vendredi le ministre de l'Intérieur Tayeb Belaïz. Son principal rival Ali Benflis a recueilli 12,18% des suffrages. Le taux de participation s'est élevé à 51,7%.

Ali Benflis ne reconnaît pas la victoire du sortant. Evoquant une "fraude à grande échelle", il a dénoncé vendredi soir une "alliance entre la fraude, l'argent suspect et des médias vendus". Le résultat du scrutin doit encore être confirmé par le Conseil constitutionnel, qui dispose de dix jours pour examiner d'éventuels recours.

Après avoir annoncé le résultat, le ministre de l'Intérieur Tayeb Belaïz a assuré que le peuple avait "choisi en toute liberté dans un climat de transparence et de neutralité". Selon lui, le peuple algérien a choisi M. Bouteflika "en reconnaissance de ce qu'il a fait pour lui avant et après l'indépendance" de 1962.

Certains de la victoire, les partisans du président avaient célébré sa reconduction jeudi soir déjà. Des cortèges de voitures, ornés du drapeau national et du portrait de leur champion, sillonnaient à coups de klaxons les principales artères de la capitale. Un feu d'artifice a même été tiré sur la place de la Grande Poste, au coeur d'Alger.

Le taux de participation s'est établi à 51,7 %, en net recul par rapport à celui de 74% en 2009. Le plus faible taux de participation a été enregistré en Kabylie (autour de 25%), où des incidents ont fait 70 blessés, et dans la capitale, où les Algérois ont été seulement 37% à voter.

Un homme affaibli

A 77 ans et après quinze ans au pouvoir, M. Bouteflika doit maintenant donner du contenu à sa promesse d'une "République rénovée" et engager des réformes économiques qui doivent rendre son pays moins dépendant du pétrole.

Le président est toutefois affaibli par la maladie, suite à un AVC il y a un an. Jeudi, s'est assis sur un fauteuil roulant qu'il est allé voter. Il s'agissait de sa première apparition publique depuis le 8 mai 2012.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes