Le président chinois Xi Jinping est arrivé à Macao

Le président chinois Xi Jinping est arrivé vendredi à Macao pour le 15ème anniversaire de la rétrocession à la Chine de cette région. L'ancien comptoir portugais devenu la capitale mondiale des casinos est le seul territoire chinois dans lequel les paris sont autorisés.

"Je crois qu'en vertu de l'équilibre 'un pays, deux systèmes' et grâce à la Constitution (locale), Macao va être de plus en plus stable", a déclaré Xi Jinping à son arrivée.

Le président chinois doit passer deux jours à Macao, "région administrative spéciale" qui draine chaque année quatre fois les revenus de Las Vegas. Mais la campagne d'assainissement lancée par le Parti communiste chinois (PCC) a sensiblement réduit la fréquentation des immenses casinos. Le président chinois entend donc promouvoir la diversification de l'économie du numéro un mondial des jeux d'argent.

Le déplacement de Xi survient deux jours seulement après l'évacuation du dernier campement occupé depuis le mois de septembre par les manifestants dans l'autre "région administrative spéciale", Hong Kong.

Parapluies interdits

Signe visible de condamnation de ces protestations, aucun des officiels ne s'abritait sous un parapluie en attendant l'avion du président chinois, malgré la bruine. Un édit d'interdiction, valable dès le hall de l'aéroport, a frappé ces accessoires, emblème du mouvement prodémocratie qui mène une campagne de désobéissance civile dans la région voisine de Macao.

"Ils nous ont dit qu'on ne pouvait pas ouvrir nos parapluies à l'aéroport", a indiqué un des 40 journalistes présents. Par ailleurs, des figures du mouvement prodémocratie de Hong Kong, dont le député Leung Kwok-hung, ont été refoulés par les autorités de Macao. Ils étaient munis, eux, de parapluies de couleur jaune et d'une banderole proclamant "Je veux un véritable suffrage universel".

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus