Le président de Bolivie a rendu visite à un Indien né en 1890

Le président bolivien Evo Morales a rendu visite lundi au plus vieil homme du monde, un Indien de 123 ans, selon les autorités locales. Le vieillard vit dans un village des Andes.

"Notre obligation est de prendre soin du grand-père, pour qu'il nous accompagne quelques années de plus", a déclaré le président sur une chaîne de télévision locale. Il s'est exprimé au cours de la rencontre avec Carmelo Flores, dans le village de Frasquia situé à plus de 4000 mètres d'altitude.

"Ici, il y a de l'air propre (...), on respire de l'air pur, ça n'est pas comme en ville", a ajouté M. Morales. Il a bavardé avec le centenaire en aymara, la langue des Indiens de Bolivie. L'âge de M. Flores a été certifié par le Tribunal électoral bolivien, qui conserve les données biométriques de la population.

Un des petits-fils de M. Flores a demandé au président qu'il vienne en aide au vieillard. "Pour améliorer sa qualité de vie, nous demandons une rente mensuelle d'environ 3000 bolivianos (400 francs) pour mon grand-père", a-t-il indiqué.

Des cadeaux

Le président était accompagné de plusieurs officiels. Ceux-ci se sont engagés à construire une maison à côté de la hutte qu'habite M. Flores. Ils ont également promis de lui remettre régulièrement des aliments.

Le gouverneur de la région de La Paz lui a également remis des présents, comme des étoffes, de la nourriture et même un téléviseur à écran plat, selon le reportage de la télévision locale.

Céréales et eau des Andes

Carmelo Flores, né officiellement le 16 juillet 1890, a 14 petits-enfants et 39 arrière-petits-enfants. Il a confié il y a quelques semaines se nourrir de céréales et d'eau des Andes.

Les autorités de La Paz ont indiqué dans le passé vouloir faire reconnaître le titre de doyen de l'humanité de M. Flores actuellement officiellement détenu par un Italien, Arturo Licata, qui a 111 ans.

/SERVICE


Actualisé le