Les Américains se préparent à des températures ressenties de -50°C

Des millions d'Américains se préparaient lundi à affronter un froid record. Une nouvelle baisse des températures ressenties - jusqu'à -50°C - est attendue à New York, dans le nord-est et dans le centre des Etats-Unis.

Une vague de froid polaire, inédite depuis 20 ans et accompagnée de neige et de pluie verglaçantes, a déjà fait une dizaine de morts en moins d'une semaine. Partie du nord des Etats-Unis et du Canada voisin, elle s'est étendue au Midwest et menace même des régions plus au sud traditionnellement épargnées comme le Tennessee et l'Alabama.

Niveaux mortels

Des chutes de neige étaient attendues lundi du Missouri à la région des Grands Lacs, selon les services météo américains. "Les températures les plus froides en presque 20 ans vont toucher le nord et le centre des Etats-Unis en suivant un front de froid arctique", annoncent-ils sur leur site internet.

"Combinées à des vents en rafales, ces températures vont tomber en ressenti à des niveaux potentiellement mortels, aussi bas que -51°C par endroits", précisent-ils. La population a été mise en garde contre les risques de voitures bloquées et de routes gelées en raison d'éclatement de canalisations d'eau sous l'effet du gel. Dans plusieurs villes les habitants ont été invités à rester chez eux et à faire des réserves de nourriture.

Plus froid qu'en Alaska

Le pire reste pourtant à venir et plusieurs dizaines de records de froid - remontant pour certains à 20 ou 30 ans - pourraient être battus d'ici mardi, dans le nord et le nord-est des Etats-Unis, mais aussi dans certaines parties du sud-est.

Il devrait faire plus froid à Atlanta, la grande ville du Sud située à 1200 km au sud de Chicago, qu'à Anchorage, la plus grande ville de l'Alaska, a noté la chaîne CNN.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes