Les Etats-Unis envoient à leur tour un brise-glace en Antarctique

Les Etats-Unis ont envoyé un brise-glace pour aider à libérer un navire russe et un brise-glace chinois piégés dans les glaces de l'Antarctique. Il devrait arriver dans le secteur le 12 janvier, et sa mission devrait durer deux à trois jours.

Le Polar Star, un bâtiment de 120 mètres de long, dont la vitesse maximale est de 18 noeuds, est dépêché sur les lieux en réponse à une demande d'assistance des autorités australiennes et des gouvernements russe et chinois, ont annoncé samedi les gardes-côtes américains.

"On parle de l'Antarctique, qui est un défi en elle-même. Il y a la météo, il y a la glace. Mais nos équipages sont très bien entraînés et nous anticipons un succès", a déclaré l'adjudante-cheffe de la garde-côte, jointe par téléphone.

Cette mission périlleuse fait suite au sauvetage jeudi soir des 52 passagers de l'Akademik Chokalski, un navire russe qui a été pris dans les glaces la veille de Noël.

Le Dragon des Neiges piégé

Le brise-glace chinois Xue Long (Dragon des Neiges), qui est équipé d'un hélicoptère embarqué, s'est porté la semaine dernière à leur secours et a permis leur évacuation vers un brise-glace australien avant d'être son tour pris au piège.

Il est cerné par une couche de glace épaisse par endroits de 4 mètres, à une vingtaine de kilomètres des eaux libres, selon des journalistes de l'agence de presse officielle chinoise Chine Nouvelle, présents à bord.

Les 22 membres de l'équipage russe de l'Akademik Chokalski sont quant à eux restés à bord.

Le navire russe avait quitté la Nouvelle-Zélande le 28 novembre pour une expédition organisée à l'occasion du 100e anniversaire du voyage polaire de l'explorateur australien Douglas Mawson en Antarctique.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus