Les Etats-Unis préparent l'aide aux rebelles syriens

Les alliés démocrates de Barack Obama au Congrès se sont déclarés favorables à un plan pour équiper et former les rebelles syriens modérés. Ces élus s'exprimaient quelques heures avant le discours à la nation de Barack Obama et la présentation de son plan d'action contre l'Etat islamique (EI).

"Nous devons former et équiper les rebelles syriens et les autres groupes du Moyen-Orient qui ont besoin d'aide", a expliqué Harry Reid, chef des démocrates du Sénat, à qui le président américain a donné un aperçu de sa nouvelle stratégie contre l'EI mardi dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, avec les trois autres dirigeants du Congrès.

La cheffe des démocrates de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a évoqué les contours du plan que pourrait annoncer Barack Obama dans son allocution. "Je suis favorable à l'entraînement des Syriens modérés pour lutter contre l'EI", a-t-elle dit à des journalistes au Capitole. "Ce n'est pas un problème d'argent, mais d'autorisation" parlementaire, a-t-elle souligné.

Républicains attentistes

Mais les républicains, qui contrôlent l'ordre du jour de la Chambre, attendaient l'annonce présidentielle avant de décider de la marche à suivre, et de l'opportunité d'un vote parlementaire. L'exercice est toujours délicat dans un Congrès divisé, surtout à l'approche des élections législatives de novembre aux Etats-Unis.

Les démocrates veulent que l'autorisation parlementaire se niche dans la loi de finances temporaire qui sera soumise au vote de la Chambre jeudi afin de procéder très vite. Or le représentant en charge de cette loi, Hal Rogers, a pris soin de souligner que ce texte ne pourrait pas inclure de mesure "controversée". Le groupe républicain se réunira jeudi à huis clos sur ce sujet.

/ATS

10.09.2014 - 21:44
Actualisé le 10.09.2014 - 21:44

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus