Les Israéliens rendent hommage à l'ancien Premier ministre

Plusieurs milliers de personnes attendaient dimanche devant le Parlement israélien pour rendre hommage à l'ancien Premier ministre Ariel Sharon. Décédé samedi à 85 ans après huit années de coma, l'ancien Premier ministre sera enterré lundi.

Le cercueil doit être exposé à la Knesset, le Parlement à Jérusalem, jusqu'à 18h00. Des lignes d'autobus étaient prévues pour amener le public sur place et éviter des embouteillages.

"On dit que les vieux soldats ne meurent jamais mais qu'ils disparaissent. Arik Sharon a disparu il y a huit ans et aujourd'hui, nous lui disons au revoir pour de bon", a déclaré la ministre de la Justice, Tzipi Livni, dans une tribune publiée dimanche, en employant le surnom d'Ariel Sharon.

Une cérémonie funèbre aura lieu lundi matin dans le bâtiment de la Knesset. Parmi les dignitaires étrangers attendus figurent le vice-président américain Joe Biden, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier ou encore l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair.

Le Département fédéral des affaires étrangères a annoncé dimanche que la Suisse sera représentée par son ambassadeur en Israël Andreas Baum.

Le président Barack Obama ne sera pas présent, laissant à son vice-président le soin de conduire la délégation américaine. De même, le secrétaire d'Etat John Kerry n'ira pas aux obsèques, "en raison de réunions déjà programmées à Paris sur la situation en Syrie et sur le processus de paix proche-oriental", a dit Jen Psaki, porte-parole du département d'Etat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes