Les Kurdes syriens progressent dans le centre de Kobané (ONG)

Les Kurdes syriens combattant le groupe Etat islamique (EI) à Kobané ont réalisé mardi de nouveaux progrès: ils ont chassé les jihadistes de plusieurs immeubles du centre de la ville et saisissant des armes, a indiqué une ONG.

Cette avancée a eu lieu quelques heures après quatre raids aériens menés par la coalition internationale sur des positions de l'EI au centre de cette ville kurde syrienne, frontalière de la Turquie, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Les combattants kurdes des YPG (Unités de protection du peuple) ont mené une opération spéciale au cours de laquelle ils ont pris six immeubles que l'EI utilisait", a précisé l'OSDH, ajoutant que treize jihadistes avaient été tués.

Les Kurdes "ont saisi une grande quantité d'armes et de munitions, dont des armes légères, des fusils de précision, des munitions pour lance-roquettes et des milliers de munitions pour mitrailleuse lourde", a indiqué l'ONG, basée à Londres et proche des rebelles.

La coalition conduite par les Etats-Unis a entamé fin septembre des frappes contre les positions jihadistes en Syrie, quelques jours après l'offensive lancée par l'EI contre Kobané et sa région.

Environ 1200 morts

Environ 1200 personnes, en majorité des combattants de l'EI, ont été tuées depuis le début des combats dans cette ville. Le mois dernier, les Etats-Unis et la Turquie avaient mis en garde contre la chute de Kobané mais des experts estiment maintenant que la bataille commence à tourner en faveur des Kurdes.

En plus d'être aidés par les frappes menées de la coalition, les combattants kurdes syriens ont reçu l'appui d'une centaine de leurs homologues irakiens, les peshmergas, ainsi que de rebelles syriens, qui combattent à la fois le régime syrien et l'EI.

/ATS


Actualisé le