Les Nigérians dénoncent leurs conditions de vie

Des dizaines de milliers d'opposants au président Mahamadou Issoufou ont manifesté samedi à Niamey. Ils ont dénoncé les conditions de vie au Niger, l'un des pays les plus pauvres au monde.

Il s'agit de la plus importante manifestation au Niger depuis les rassemblements de 2009-2010 contre le président de l'époque, Mamadou Tandja, qui souhaitait effectuer un troisième mandat jusqu'à son renversement par l'armée en février 2010.

La police a estimé le nombre de participants samedi à 20'000 tandis que les organisateurs ont fait état de 30'000 manifestants.

Cette manifestation est la première démonstration de force de l'Alliance pour la République, la Démocratie et la Réconciliation (ARDR), une coalition de 15 partis d'opposition formée en octobre.

Insécurité alimentaire

"Mahamadou Issoufou avait promis la fin de l'insécurité alimentaire mais la population continue d'être décimée par la faim et la soif", a déclaré Amadou Hama, président de l'Assemblée nationale dont le Mouvement démocratique nigérien (Moden) a rompu avec la coalition au pouvoir cette année.

Le Niger, pays de 17 millions d'habitants, est le quatrième producteur mondial d'uranium. Il est engagé dans des négociations avec Areva sur une nouvelle convention encadrant l'extraction d'uranium.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes