Les Ukrainiens défient par dizaines de milliers leurs autorités

Plus de 100'000 personnes se sont réunies dimanche dans le centre de la capitale. Elles dénoncent la décision du président Viktor Ianoukovitch de ne pas signer un accord de partenariat et de libre-échange avec les Vingt-Huit.

La police a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser de jeunes manifestants qui s'étaient rassemblés devant le palais présidentiel à Kiev et les manifestants ont utilisé un tracteur pour tenter de se frayer un passage au travers des barrages de sécurité protégeant les accès au palais présidentiel.

Après avoir refusé de signer un accord d'association avec l'Union européenne, le président Viktor Ianoukovitch s'est dit prêt à accélérer le rapprochement de l'Ukraine et du bloc des Vingt-Huit.

"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir afin d'accélérer le processus de rapprochement de l'Ukraine et de l'Union européenne", écrit le chef de l'Etat dans un texte diffusé dimanche par son service de presse et cité par l'agence de presse russe Interfax.

/ATS


Actualisé le