Les agressions contre les homosexuels se multiplient à New York

Les violences à l'encontre des homosexuels sont en hausse à New York avec deux agressions et un meurtre en l'espace de quelques jours, a annoncé le chef de la police de la ville. Selon Ray Kelly, 29 agressions de ce type ont été enregistrées depuis le début de l'année.L'an dernier à la même période, ce chiffre était de 14, alors même que les crimes motivés par la haine étaient dans l'ensemble plus élevés de près de 30%.Deux hommes âgés d'un peu plus de 40 ans ont été attaqués dans une rue de Soho à Manhattan mardi matin par deux hommes qui criaient des insultes anti-gay en espagnol et en anglais. Une des deux victimes a été légèrement blessée à l'oeil, a indiqué la police. Deux hommes ont été arrêtés peu après et inculpés.Lundi soir tard, un homme de 45 ans a été abandonné inconscient après avoir été battu. Il avait passé la soirée dans des bars de l'East Village avec un homme rencontré dans un asile pour sans-abri où tous deux résidaient.La victime est sortie de l'hôpital mardi matin. Elle a raconté aux policiers que son agresseur lui avait d'abord parlé gentiment avant de s'en prendre à lui par la suite.Vendredi, un homme, Mark Carson, 32 ans, a été abattu d'une balle dans la tête Greenwich Village. Mark Carson, qui ne cachait pas son homosexualité, a été abattu par un homme qui proférait des injures anti-gay. Un homme de 33 ans, soupçonné d'être l'auteur de cet homicide, a été arrêté.Actes "ignobles"Lors d'une conférence de presse mardi, le maire de New York, Michael Bloomberg, a qualifié ces agressions d'"ignobles"."Il a été tué en raison de son orientation sexuelle et seulement de son orientation sexuelle", a déclaré Michael Bloomberg à propos de Mark Carson, en ajoutant : "La ville de New York a une tolérance zéro pour l'intolérance.""Nous sommes un lieu qui célèbre la diversité, un lieu où les gens viennent du monde entier pour vivre libérés des préjugés et de la persécution", a ajouté le maire.Une marche pour protester contre le meurtre de Mark Carson a été organisée lundi soir. Plusieurs candidats à la succession de Michael Bloomberg y participaient, dont Christine Quinn, une personnalité démocrate qui a déclaré son homosexualité.Selon le commissaire Ray Kelly, il n'y a pas d'explication unique à cette flambée de violence. Il se peut qu'elle soit due au fait que les victimes osent davantage porter plainte. /SERVICE


Actualisé le