Ebola: des erreurs ont été commises, selon un responsable texan

Un responsable du réseau hospitalier texan a reconnu jeudi que des erreurs avaient été commises après l'admission à Dallas du patient libérien qui a succombé la semaine dernière à la fièvre Ebola. Il s'est dit "profondément désolé".

Le Dr Daniel Varga, responsable du domaine clinique et vice-président des ressources sanitaires de l'Etat a en outre indiqué que le personnel soignant n'avait reçu aucune formation spécifique pour faire face à la maladie avant l'apparition de ce premier cas. Il était entendu par une commission parlementaire.

Par ailleurs, des écoles américaines dans l'Ohio (nord) et le Texas (sud) ont été fermées jeudi par crainte que des élèves ou des enseignants aient eu des contacts avec la deuxième infirmière contaminée qui a pris l'avion entre ces deux Etats.

La seconde contamination par le virus Ebola aux Etats-Unis a été jugée "très inquiétante" par les autorités sanitaires américaines. "Nous nous préparons à l'éventualité de nouveaux cas dans les jours prochains", a dit le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Tout comme la première infirmière atteinte par Ebola, la seconde soignante contaminée a eu "beaucoup de contacts" entre les 28 et 30 septembre avec le Libérien hospitalisé à Dallas, depuis décédé, ont précisé les services de Santé du Texas. Cette soignante placée à l'isolement mardi a été transférée le lendemain dans un hôpital d'Atlanta.

/ATS

16.10.2014 - 12:14
Actualisé le 16.10.2014 - 12:14

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus