Porochenko revendique la victoire dès le premier tour

Le milliardaire Petro Porochenko a obtenu plus de 55% des voix dès le premier tour de l'élection présidentielle en Ukraine, selon deux sondages de sortie des urnes. Sans attendre la proclamation des résultats, il a revendiqué la victoire et promis de poursuivre sur la voie d'une intégration européenne.

M. Porochenko est donné vainqueur avec un score oscillant entre 55,9% et 57,3%, selon les projections. L'ex-Première ministre Ioulia Timochenko arrive à une très lointaine deuxième place, entre 12,4% et 12,9% des voix.

Les résultats officiels sont attendus lundi, de même que les conclusions des quelque 1000 observateurs déployés par l'OSCE pour surveiller les conditions de déroulement du scrutin. Une élection qui était d'ailleurs très perturbée dans l'est du pays, dominé par des rebelles pro-russes et séparatistes.

"Tous les sondages montrent que cette élection s'est jouée en un seul tour et que notre pays a un nouveau président", a dit l'homme d'affaires qui a fait fortune dans le secteur de la confiserie. Pro-européen convaincu, ancien chef de la diplomatie et ministre de l'économie dans de précédents gouvernements, le "roi du chocolat" est classé parmi les dix plus grandes fortunes du pays.

Chaos

S'exprimant devant ses partisans à son siège de campagne, il a annoncé que sa première priorité serait d'en finir avec "la guerre et le chaos" et de restaurer la paix. "Mon premier voyage sera dans le Donbass", le bassin minier de l'Est de l'Ukraine qui réunit les deux régions séparatistes de Donetsk et de Lougansk, a-t-il ajouté.

Il s'est également déclaré en faveur d'élections législatives anticipées dès cette année.

Le futur président a également annoncé que l'Ukraine ne reconnaîtrait jamais le référendum qui a conduit en mars à l'annexion de la Crimée par la Russie. Il a rejeté cette "occupation" par Moscou.

Aucun bureau ouvert à Donetsk

Pour les autorités provisoires en place à Kiev depuis la chute de Viktor Ianoukovitch, cette élection était une étape essentielle vers un pouvoir à la légitimité incontestable face aux séparatistes de l'est du pays.

Mais les opérations de vote ont été largement entravées dans le Donbass, où les séparatistes ont bloqué la quasi-totalité des bureaux de vote.

D'après les responsables de l'organisation du scrutin, moins d'un bureau de vote sur cinq a pu recevoir les électeurs inscrits dans les provinces de Donetsk et Lougansk. Dans la ville même de Donetsk, aucun bureau de vote n'a ouvert. Les rues de cette cité industrielle d'un million d'habitants étaient désertées par crainte de violences.

/ATS

25.05.2014 - 08:19
Actualisé le 25.05.2014 - 08:19

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus