Les chercheurs ont trouvé la queue de l'Airbus d'AirAsia

La queue de l'Airbus d'AirAsia qui s'est abîmé il y a dix jours en mer de Java a été retrouvée au large de Bornéo, a annoncé mercredi le directeur de l'agence de recherches et de secours indonésienne, Fransiskus Bambang Soelistyo. C'est dans cette partie du fuselage que se trouvent les boîtes noires, essentielles à l'enquête.

La découverte de la partie arrière de l'Airbus A320-200 pourrait ainsi représenter une avancée importante. Toutefois, aucun signal des enregistreurs des conversations des pilotes et des données du vol n'a encore été détecté.

"Nous avons retrouvé la queue, ce qui était notre principal objectif aujourd'hui", a précisé Fransiskus Bambang Soelistyo à la presse. "Sa présence a été confirmée dans notre second secteur prioritaire de recherches."

Les équipes de secours ont profité d'une amélioration des conditions climatiques, avec des vagues moins hautes et une visibilité sous-marine meilleure, pour intensifier leurs recherches mercredi.

Boue et sable

"Jusqu'à présent, nous ne pouvions pas plonger longtemps, jamais plus de cinq à dix minutes, avant de remonter à la surface", a expliqué le superviseur des plongeurs de l'armée indonésienne, le sergent-major Rudi Hartanto. "Les fonds marins sont très boueux et sablonneux et le courant fort (quatre à cinq noeuds) soulève les sédiments et réduit la visibilité à zéro", a-t-il souligné.

Les secours n'ont repêché que 39 corps sur les 162 passagers et membres d'équipage du vol QZ8501 d'AirAsia qui assurait la liaison entre Surabaya, en Indonésie, et Singapour lorsqu'il a disparu des écrans radar le 28 décembre. Il n'y a eu aucun survivant.

/ATS

07.01.2015 - 07:39
Actualisé le 07.01.2015 - 07:39

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus