Les condamnés à mort japonais préfèrent l'injection à la pendaison

Les 133 prisonniers japonais condamnés à mort veulent connaître le jour de leur exécution en avance. Ils souhaitent pas ailleurs une autre fin que la pendaison, selon une étude parlementaire.La majorité des condamnés à mort dans l'attente de leur exécution, demande à être informée à l'avance de la date fatidique, au lieu du jour même comme c'est le cas actuellement, indique cette étude menée de septembre à novembre par Mizuho Fukushima, vice-présidente de la Ligue parlementaire pour l'abolition de la peine de mort. /SERVICE

29.12.2012 - 15:19
Actualisé le 29.12.2012 - 15:19

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus