Les deux pilotes enlevés au Liban sont rentrés à Istanbul

Deux pilotes turcs enlevés il y a deux mois au Liban sont rentrés samedi soir à Istanbul. Cette libération est intervenue dans le cadre d'un accord d'échange qui a permis la libération de neuf Libanais détenus par des rebelles en Syrie.

Les deux pilotes de la compagnie Turkish Airlines, Murat Akpinar et Murat Agca, ont atterri peu après 23h00 locales à l'aéroport Atatürk d'Istanbul. Ils ont été accueillis par le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, le maire de la ville et leurs familles.

Les deux hommes avaient quitté Beyrouth en début de soirée à bord d'un avion qatari, après avoir été remis aux autorités libanaises. A leur arrivée, ils ont donné quelques détails sur les conditions de leur détention.

"Le premier mois a été très difficile", a déclaré M. Akpinar, dont les propos étaient retransmis par les chaînes de télévision turques. "Nous avons été déplacés huit fois, à chaque fois c'était comme un nouvel enlèvement (...) Nous avions décidé d'avoir de bonnes relations avec nos ravisseurs", a-t-il raconté, avant de remercier les autorités turques. "Nous savions qu'elles ne nous abandonneraient pas", a-t-il lancé.

Les deux pilotes avaient été enlevés le 9 août sur la route de l'aéroport de Beyrouth par un groupe jusqu'alors inconnu. Ce dernier avait expliqué les avoir pris en otages pour contraindre Ankara à faire pression sur des rebelles syriens qui avaient enlevé neuf pèlerins chiites libanais.

Ces neuf Libanais ont pu regagner le Liban samedi soir, au terme de dix-sept mois de détention en Syrie. La Turquie soutient les rebelles qui combattent depuis plus de deux ans et demi le régime de Bachar al-Assad. Le pays a joué le médiateur auprès des ravisseurs des Libanais.

/SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus