Les djihadistes de l'EI enlèvent des dizaines d'hommes en Irak

Des djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont enlevé vendredi des dizaines d'hommes dans deux villages du nord de l'Irak. Ils affirment rechercher les personnes coupables d'avoir brûlé deux drapeaux de l'organisation, ont annoncé des autorités locales et des habitants.

Selon un officier des services de renseignements, au total 170 hommes ont été enlevés dans les villages d'Al-Shajara et de Gharib dans la province de Kirkouk. "Des membres de l'EI, qui circulaient à bord de 30 véhicules, ont emmené les personnes enlevées dans le centre d'Hawijah," une ville voisine où les djihadistes ont installé un tribunal et une prison, a précisé l'officier.

Un habitant de Gharib a, de son côté, affirmé que les djihadistes avaient arrêté environ 90 personnes dans son village et que les combattants avaient déclaré qu'ils recherchaient quinze hommes ayant brûlé une bannière de l'EI.

Arrestations et exécutions de masse

Ce n'est pas la première fois que les djihadistes ont recours à des arrestations de masse pour tenter de briser la résistance dans les zones dont ils ont pris le contrôle en Irak et en Syrie. Ils ont également exécuté des milliers de personnes, parfois au cours d'horribles séances de décapitations dont les vidéos sont ensuite diffusées en ligne.

Les Etats-Unis et leurs alliés ont pour leur part continué leurs raids aériens contre les djihadistes. Jeudi, ils ont mené 23 frappes, a annoncé vendredi l'état-major de la coalition.

Une douzaine de bombardements ont eu lieu près des villes syriennes de Kobané, Ar Raqqa et Al Hassakah. Plusieurs véhicules ont été détruits, des bâtiments et des positions de l'EI ont été touchés. En Irak, onze frappes ont visé des objectifs près des villes de Tadji, Al Assad, Falloujah, Baïdji, Al Qaïm et Mossoul.

/ATS


Actualisé le